mercoledì 27 luglio 2016

Hector Charles Auguste Octave Constance Hanoteau (25 May 1823 – 7 April 1890)

Hector Hanoteau

Hector Hanoteau, né le à Decize (Nièvre), et mort le à Briet, commune de Cercy-la-Tour (Nièvre), est un peintre français.

Biographie

Hector Hanoteau voit le jour au sein d'une famille bourgeoise de Decize, neuf ans après la naissance de son frère aîné, le général Adolphe Hanoteau. Son père, Charles Constance Hanoteau, est inspecteur de la navigation et sa mère, Jeanne-Marie Raboué, fille d'un riche propriétaire terrien.
En 1841, il est admis à l'École des beaux-arts de Paris dans l'atelier de Régis François Gignoux (1816-1882). Il concourt sans succès pour le prix de Rome de 1849, dont le sujet est Milon de Crotone délivré par les loups.
En 1853, il rend visite à son frère, chef du bureau arabe de Médéah en Algérie, ce qui lui permettra de réaliser quelques œuvres exotiques dans le style orientaliste. Il envoie son Campement arabe sous les murs de Laghouat à l'Exposition universelle de 1855.
En 1860, il épouse Caroline Mouzat, qui meurt l'année suivante.
Hector Hanoteau s'installe à Briet au finage de Cercy-la-Tour et fonde une école de peinture. Il travaille avec ses élèves sur le motif, dans la Nièvre qu'ils parcourent. Parmi ceux-ci se trouvent Louis Marandat, Louis Marion, Gustave Comoy et son ami Paul Martin, ainsi que son fils Marcel Adolphe Hanoteau. Il y reçoit des peintres étrangers : Caron, Castagneto, Garcia Y Vasquez, qui préfèrent des écoles plus académiques comme celle-ci, que le contact avec les impressionnistes. Ce petit groupe prendra le nom d'« École de Briet ».
Élu maire de Cercy-la-Tour le , il y restera jusqu'au et sera quelque temps conseiller général du canton de Fours et est nommé chevalier de la Légion d'honneur la même année. Il devient président d'honneur de l'exposition d'art de Nevers en 1872. De 1879 à sa mort, il enseignera la peinture au poète, historien, archéologue et écrivain Louis Mathieu Poussereau (1855-1931) qui fut aussi peintre.
Il fonde L'Aiguillon en 1880, association regroupant les nivernais vivant à Paris, en compagnie de Jean Gautherin, Boisseau, Édouard Pail, Duvivier, et Dalligny.
Ses œuvres La Mare du village, Les Nénuphars et Les Grenouilles sont acquises par l'État et sont conservées à Paris au musée d'Orsay.
Il est inhumé au cimetière de Cercy-la-Tour.

Œuvres dans les collections publiques

  • Bourges : La Haie mitoyenne, huile sur toile , acquis en 1888 par l'État et la ville ;
  • Douai, musée de la Chartreuse : Un coin de parc dans le Nivernais, 1865, huile sur toile ;
  • Laval, musée du Vieux-Château :
    • Nature morte, oranges et grenades, huile sur toile ;
    • Eau dormante, huile sur toile ;
    • Paysage, eau dormante, huile sur toile ;
  • Lille, palais des beaux-arts : Le Vigneron, burin et eau-forte ;
  • Nevers, musée municipal Frédéric Blandin :
    • Le Bon Samaritain, 1850, huile sur toile ;
    • La Nourrice du pauvre, 1863, huile sur toile ;
    • La Tournée du meunier, 1877, huile sur toile ;
    • La Victime du réveillon, 1879, huile sur toile ;
    • La Leçon de piano, ou Deux Têtes d'enfant, ou Deux Têtes d'enfant lisant, 1882, huile sur toile ;
    • Un Chemin à Briet, 1884, huile sur toile ;
    • Char à bœufs, 1884, huile sur toile ;
    • Les Nénuphars, 1885, huile sur toile ;
    • Le Coucher des dindons, 1889, huile sur toile ;
    • Crépuscule, huile sur toile ;
    • Effet de neige, huile sur toile ;
  • Marseille, musée des beaux-arts : Le Paradis des oies, 1864, huile sur toile ;
  • Paris, musée d'Orsay :
    • Baigneuses ou Deux femmes nues, 1858, huile sur toile ;
    • La Mare du village, 1869, huile sur toile7 ;
    • Les Grenouilles, 1874, huile sur toile ;
  • Valognes, chapelle de l'hospice : Portement de croix - le Christ porte sa croix, 1849, huile sur toile, d'après Véronèse ;

Œuvres exposées au Salon des artistes français

  • 1847 : Paysage de la forêt de Compiègne ;
  • 1850 : Le Bon Samaritain, n°1458 ;
  • 1863 : La Nourrice du pauvre, n°880 ;
  • 1864 : Le Paradis des oies, n°917 ;
  • 1865 : Un coin de parc dans le Nivernais, n°1006 ;
  • 1870 : La Mare du village, n°1322 ;
  • 1873 : douze toiles, dont : La Basse-cour ; Le Hangar ; Un Coin de basse-cour ; La Maison des bois ; Le Lavoir ; Le Bois coupé ; Rentrée à la ferme ;
  • 1875 : Les Grenouilles, n°1008 ;
  • 1876 : L'Eau qui rit, Les Biquets ;
  • 1878 : La Tournée du meunier, n°1121 ;
  • 1879 : La Victime du réveillon ;
  • 1886 : Les Nénuphars, n°1158 ;
  • 1888 : La Haie mitoyenne.

Hector Charles Auguste Octave Constance Hanoteau (25 May 1823 – 7 April 1890) was a French landscape painter born at Decize in Nièvre. At the École des Beaux-Arts, he was a pupil of Gignoux, and devoted himself chiefly to landscapes, characterized by sturdy realism and skillful color. He famous works are The Village Pond, The Frogs, and The Water Lilies, all of which are in the Musée d'Orsay. He is represented also in several French provisional museums. He received a first-class medal at the Paris Exposition of 1889 and the cross of the Légion d'honneur in 1870.

 
Le modèle dans l'atelier du peintre 
Hector Hanoteau - Kunstarchiv Artnet Database

Wine-maker (1850)
Hector Hanoteau - Kunstarchiv Artprice
Bathers or Two Nude Women (1858) co-production with Gustave Courbet
Hector Hanoteau - 1st-art-gallery


Les nénuphars, huile sur bois, 1885. 

hector-hanoteau-pie_du_bocage





 
Hector Charles Hanoteau. The Hen House

Scene Champetre Oil Painting - Hector Ch. Hanoteau



Les Grenouilles (1874), Paris, musée d'Orsay.

  
LA TOURNÉE DU MEUNIER , HECTOT HANOTEAU 1823-1890

Hector Ch. Hanoteau - Chien Couche

  

Hanoteau Hector (1823-1890), Peintre Français
Carjat Et CieChapitre
 
Carolus-duran-portrait-of-hanoteau
Carolus-Duran
 

Nessun commento:

Posta un commento